Mobilisation d’experts et volontariat jeunesse

mobilisation

Historique – Objectif

Le développement du capital humain est un élément essentiel de la performance d’un pays. Le succès d’un plan d’investissement va de pair avec le développement des compétences intellectuelles et techniques adéquates. A cet égard, la valorisation et le renforcement des ressources humaines nationales, par une politique de recours à l’expertise sénégalaise locale et expatriée, constitue une des missions phares de la Direction de la Coopération technique (DCT). Dans le cadre de l’exercice de cette mission, la DCT a instauré en 2002, un cadre pour booster l’engagement de la diaspora sénégalaise hautement qualifiée souhaitant participer au développement du Sénégal en lui donnant la possibilité de faire des missions d’expertise auprès des structures Publiques et Para-Publiques.

Mobilisation de la diaspora hautement qualifiée 

Pour répondre à la forte mobilisation des ressources humaines issues de la diaspora sénégalaise souhaitant participer à des actions de développement, le Sénégal propose un cadre pour faciliter leur engagement via le site www.senexpertise.gouv.sn.

A ce jour, cette base de données répertorie 3.000 inscrits dont 800 experts sénégalais établis en France. Cet engouement souligne l’attachement des Sénégalais à contribuer à l’essor de leur pays d’origine en mettant à disposition leur expertise. Les profils des inscrits sont variés : enseignants chercheurs, ingénieurs, informaticiens, spécialistes en télécommunications, environnementalistes…

67 missions ont été réalisées sur la base de termes de référence élaborés avec les structures d’accueil des experts au Sénégal.

L’objectif de ces missions est de promouvoir le transfert de compétences, les savoir-faire, et le renforcement des capacités des ressources humaines au sein des structures bénéficiaires en s’appuyant sur la solidarité et l’engagement citoyen de la diaspora sénégalaise, vers le pays d’origine.

La diversité des missions qui interviennent en cohérence avec les axes du PSE, souligne l’apport de cette composante aux besoins en compétences de l’Etat du Sénégal. Elle illustre l’approche singulière développée par le Sénégal pour mobiliser les ressources humaines de sa diaspora pour améliorer les performances des structures publiques.

 

Pour être Expert(e), il faut :

  • Etre ressortissant sénégalais résidant en France, en Belgique, en Espagne ou en Italie, titulaire d’un diplôme d’études supérieures;
  • Justifier d’au moins 5 ans d’expérience professionnelle dans un domaine donné.

 

Qui peut solliciter le PAISD pour une mission d’expert ?

  • Peuvent être accompagnées les structures sénégalaises publiques ou privées qui manifestent leur souhait de recourir à l’expertise des sénégalais établis en France, en Belgique, en Espagne ou en Italie. Il s’agit notamment des:
    • Administrations publiques, parapubliques (agence, office,ministères, etc.);
    • Collectivités territoriales;
    • Etablissements publics (universités, instituts de recherche, hôpitaux, etc.);
    • Acteurs de la société civile (ONG, associations légalement constituées au Sénégal)

 

 

Quel type de mission peut être soutenu ?

  • Une mission contribuant à la promotion du développement économique et social du Sénégal de manière générale et en cohérence avec les politiques publiques sectorielles ou locales en particulier;
  • Une mission qui offre un cadre de transfert de compétences, présentant un caractère innovant, et à haute valeur technologique;
  • Une mission en cohérence avec les priorités nationales en matière de développement;
  • Pertinence de l’action par rapport à l’accompagnement des missions de la structure d’accueil.

 

Quelles sont les modalités de prise en charge ?

La cellule de Coordination du PAISD :

  • Valide les requêtes de mission et l’appel à candidatures en ligne;
  • Présélectionne et transmet les candidatures aux structures pour la sélection finale;
  • Assure la mobilité de l’expert en prenant en charge les frais de transport du lieu de résidence jusqu’au lieu de mission, verse des indemnités de séjour et souscrit une assurance maladie et rapatriement sanitaire. L’expert produit à l’issue de son séjour un rapport d’activité.

 

Qui contacter pour plus de renseignements ?

Au Sénégal

Cellule de coordination du PAISD

Direction de la Coopération technique (DCT)

Secrétariat Général de la Présidence de la République  (SGPR)

106, Rue Carnot, 2ème étage,

Dakar- Plateau

Tél. : (+221) 33 822 79 70 / courriel : contact@paisd.sn

Sur les réseaux sociaux :

 SenExpertise

 PAISDsenegal

 paisd_datech

Le Volontariat de Solidarité pour le Développement – VSD

Le Volontariat de Solidarité pour le Développement « VSD » est une forme de volontariat international. Il se propose de mobiliser des jeunes diplômés de la diaspora ou bénéficiant de compétences avérées, issus de la deuxième et troisième génération établis en France, en Espagne, en Italie et en Belgique pour participer à la mise en œuvre d’actions de développement sociales et économiques au Sénégal.

Le Volontariat de Solidarité pour le Développement (VSD) est un cadre d’action conçu pour offrir à ces jeunes l’opportunité de contribuer à leur façon, au développement des régions ou du pays d’origine de leurs parents.

Qui peut être Volontaire De Solidarité (VSD)?

Les volontaires de la solidarité pour le développement sont de jeunes professionnels, partageant des motivations qui visent à :

  • renforcer les liens de solidarité et d’entraide entre la France (ou l’Italie, ou l’Espagne, ou la Belgique) et le Sénégal
  • participer au développement économique et social du Sénégal
  • promouvoir des valeurs interculturelles
  • renforcer la citoyenneté et l’insertion socioprofessionnelle

Pour être volontaire il faut :

  • être âgé(e) de 18 à 35 ans, résidant en France, en Belgique, en Espagne ou en Italie et né(e) de parents d’origine sénégalaise ;
  • disposer de compétences avérées dans un secteur donné.

Quel type de mission peut être soutenu ?

  • Une mission contribuant à la promotion du développement économique et social du Sénégal de manière générale et en cohérence avec les politiques publiques ;
  • Une mission qui traduit une action de solidarité et de participation de la jeunesse issue de la Diaspora à des projets de développement dans le pays d’origine de leurs parents.
  • Une mission dont les objectifs sont en cohérence avec les activités de la structure d’accueil au Sénégal.

Secteurs d’intervention

D’une durée minimum de 10 jours renouvelable, les missions s’effectuent au sein de structures et  d’organismes publiques, collectivités locales, structures associatives ou organisation de la société civile dans des secteurs très divers tels que :

  • l’éducation et la formation professionnelle,
  • la santé et l’action sociale,
  • l’agroalimentaire, l’environnement,
  • l’informatique, l’économie, l’aménagement du territoire, la communication, le tourisme, la gestion de projet, etc, …

Les termes de référence des missions  sont élaborées par les bénéficiaires et structures d’accueil au niveau local et relayées par le PAISD ou par les volontaires eux mêmes, porteurs de projets pour une localité au Sénégal.

Modalités de prise en charge 

La Cellule de Coordination du PAISD :

  • Valide les requêtes de mission et l’appel à candidatures en ligne;
  • Présélectionne et transmet les candidatures aux structures pour la sélection finale;
  • Assure la mobilité du volontaire en prenant en charge les frais de transport du lieu de résidence jusqu’au lieu de mission, verse des indemnités de séjour et souscrit une assurance maladie et rapatriement sanitaire. Le volontaire produit à l’issue de son séjour un rapport d’activité.

Comment se porter candidat ?

Les volontaires se portent candidats tout au long de l’année en envoyant leur CV à la cellule de coordination du PAISD au Sénégal à Dakar ou en s’inscrivant sur le site www.senexpertise.gouv.sn rubrique VSD.

La Cellule de coordination du PAISD et la structure d’accueil se chargent de la sélection définitive des candidats.

Qui contacter pour plus de renseignements ?

Au Sénégal

Cellule de coordination du PAISD

Direction de la Coopération technique (DCT)

Secrétariat Général de la Présidence de la République  (SGPR)

106, Rue Carnot, 2ème étage,

Dakar- Plateau

Tel: (+221) 33 822 7970

Email: contact@paisd.sn

En Europe

Cellule relais du PAISD (à venir)

Sur les réseaux sociaux :

Formulaires - Mobilisation experts et volontaires

Expert - Formulaire de candidature

Structure d’accueil - Formulaire de requête mission Expert

Volontaire - Formulaire d’inscription

Structure d’accueil - Formulaire de requête mission de volontaire